Un sourcil naturel en un tour de main : le Brow tamer transparent Marc Jacobs

Je ne céderai jamais, ô grand jamais à la mode du sourcil maquillé. Pourquoi ? Parce que j’ai des sourcils très noirs, longs et épais. Ajouter une couche de couleur me fait donc ressembler à une sorcière Disney. En revanche, j’ai des petits poils rebelles ici et là. De ce fait, un gel transparent était le bienvenu. Et j’ai trouvé mon bonheur chez Marc Jacobs.

 

brow-tamer-Marc-Jacobs-sourcils

Investir dans un gel à sourcils ne m’enchantait guère. En effet, je souhaitais juste faire tenir tout ça et je n’ai pas non plus de graves soucis à ce niveau là. Je souhaitais donc un bon produit, mais tout de même pas trop cher, puisque je préfère me faire plaisir avec un joli rouge à lèvres qu’avec un gel à sourcils. Les 22,50 euros du Brow tamer de Marc Jacobs me semblaient alors plutôt raisonnables. On ressent d’ailleurs ce bas coût dans le packaging, qui présente un aspect « plastique » plutôt cheap. Le tube ressemble à un mascara de supermarché. Regrettable, compte-tenu du fait que 22,50 reste un tarif, certes abordable, mais tout de même plutôt élevé.

Lire la suite de « Un sourcil naturel en un tour de main : le Brow tamer transparent Marc Jacobs »

Je me suis fait épiler au bar à sourcils Benefit

À l’approche de mon anniversaire, Monsieur Sephora s’est dit que j’étais trop poilue et qu’il fallait absolument y remédier. Du coup, il m’a envoyé un petit bon pour une épilation au bar à sourcils Benefit. Inquiète pour ma pilosité éparse à la Madonna, j’ai longuement hésité. Finalement, j’ai pris rendez-vous dans mon Sephora et j’ai accepté cette séance de torture. Je vous raconte ?

 

Sourcils Cicciolina
Et forza Italia, ta mère !

Première chose à savoir : je suis une malade du sourcil. J’ai deux touffes hirsutes et indomptables au-dessus des yeux. Au point qu’au collège, on m’a surnommée Cicciolina, après le visionnage d’un documentaire sur la pop culture italienne en cours de latin. Pas pour le côté belle blonde plantureuse, mais pour le côté sourcils de l’espace. Mes camarades n’auraient pas pu viser plus juste, puisque j’ai hérité de la sublime pilosité méditerranéenne de mon père. Il aurait pu me léguer son incroyable faculté à avaler n’importe quoi à n’importe quelle heure sans prendre un gramme, MAIS NON. Il a préféré me donner les sourcils de Scorsese. Franchement papa, je ne te remercie pas. (Même si je t’aime quand même.)

Lire la suite de « Je me suis fait épiler au bar à sourcils Benefit »