Pourquoi j’ai craqué pour la palette Naked Heat d’Urban Decay

J’étais partie pour la swatcher dès sa sortie, mercredi, dans tous les bons Sephora de France. Et puis, j’ai craqué. Je suis repartie avec. Après quelques make up, c’est officiel. La Naked heat d’Urban Decay est devenue ma nouvelle palette quotidienne.

 

Urban Decay Naked Heat

Pourtant, les choses n’auraient pas dû se passer comme ça. Appelée Heat, « chaleur » en français, cette palette décline plusieurs tons orangés. Et l’orange sur mes yeux bleus et mon teint pâle ne me convient d’ordinaire pas du tout. J’ai l’air de m’être aspergée de produit après une conjonctivite ! Je réservais donc cette couleur aux peaux plus bronzées que la mienne. De plus, la Heat d’Urban Decay contient huit fards mats pour seulement quatre irisés. Or, jusqu’ici, les mats n’ont jamais vraiment marqué sur ma peau.

Je me suis donc rendue chez Sephora par acquis de conscience, histoire de swatcher la bête. Aucun risque, de toute façon, elle n’était pas faite pour moi… Et là, ce fut le drame. Je suis tombée folle amoureuse de ses couleurs. Loin de l’orange vif de mes vieilles palettes des années 90, ses fards sont subtils et présentent un orangé imprégné de marron, doré, violet et rouge du plus bel effet. Même les mats m’ont conquise en boutique. Avant que je n’ai pu comprendre quoi que ce soit, ma carte bleue était déjà dans le PDT dans la caisse centrale.

Lire la suite de « Pourquoi j’ai craqué pour la palette Naked Heat d’Urban Decay »

Haul rapide de ma commande chez BeautePrivee

Depuis quelques mois, le site BeautePrivee me fait de l’œil. Inspiré de ShowroomPrive ou encore Vente-Privées, il propose des produits cosmétiques de grandes et petites marques avec des rabais d’au moins 10%. Il y a une semaine, j’ai craqué et j’ai passé commande. L’occasion de vous présenter un haul à l’ouverture du colis.

 

Je suis d’abord très contente de l’expédition. La commande a été envoyée rapidement. J’ai reçu le mail de confirmation du transporteur Colis privé jeudi et, le vendredi, le colis était déjà chez moi. Le livreur m’a même téléphonée pour me prévenir qu’il l’avait mis dans ma boîte aux lettres. Un bonheur lorsqu’on connaît les galères de Colissimo. En revanche, j’étais un peu déçue de recevoir un carton tout simple. J’aime bien les jolies boîtes et les emballages girly. Mais bon, ce n’est qu’un détail puis, pour le prix, on ne peut pas tout avoir. Ma commande comportait quatre produits, tous reçus en bon état. Je vous livre mes impressions à chaud.

 

Blush Frat boy The Balm

Lire la suite de « Haul rapide de ma commande chez BeautePrivee »

Un sourcil naturel en un tour de main : le Brow tamer transparent Marc Jacobs

Je ne céderai jamais, ô grand jamais à la mode du sourcil maquillé. Pourquoi ? Parce que j’ai des sourcils très noirs, longs et épais. Ajouter une couche de couleur me fait donc ressembler à une sorcière Disney. En revanche, j’ai des petits poils rebelles ici et là. De ce fait, un gel transparent était le bienvenu. Et j’ai trouvé mon bonheur chez Marc Jacobs.

 

brow-tamer-Marc-Jacobs-sourcils

Investir dans un gel à sourcils ne m’enchantait guère. En effet, je souhaitais juste faire tenir tout ça et je n’ai pas non plus de graves soucis à ce niveau là. Je souhaitais donc un bon produit, mais tout de même pas trop cher, puisque je préfère me faire plaisir avec un joli rouge à lèvres qu’avec un gel à sourcils. Les 22,50 euros du Brow tamer de Marc Jacobs me semblaient alors plutôt raisonnables. On ressent d’ailleurs ce bas coût dans le packaging, qui présente un aspect « plastique » plutôt cheap. Le tube ressemble à un mascara de supermarché. Regrettable, compte-tenu du fait que 22,50 reste un tarif, certes abordable, mais tout de même plutôt élevé.

Lire la suite de « Un sourcil naturel en un tour de main : le Brow tamer transparent Marc Jacobs »

À la recherche de l’eyeliner idéal

Je vis une expérience terrible depuis maintenant plus d’un an. J’ai épuisé toutes mes réserves d’Artliner de Lancôme, un excellent produit. Et depuis, je galère à trouver un eyeliner équivalent beaucoup moins cher. Je vous présente mes derniers flops en date, glanés sur les étals de The Body Shop, Sephora et Ciaté.

 

Eyeliner liquide the Body Shop

Eyeliner liquide The Body Shop

Ce produit avait tout pour me séduire : une pigmentation superbe et un embout rigide fuselé pour gérer à la fois les traits fin et les tracés plus épais. Quelle ne fut pas ma déception lorsque j’ai découvert que sa texture était bien trop liquide ! L’encre se révèle extrêmement difficile à appliquer. Bonjour les gros pâtés en cas de mauvais dosage. De plus, elle met un long moment à sécher et peut migrer si l’on clique des yeux. Une catastrophe. Pour compléter le tableau, les retouches se révèlent particulièrement désastreuse, car l’embout, très dur, vient retirer l’encre sèche au lieu d’en ajouter. Je ne recommande donc absolument pas cet eyeliner, auquel j’attribue un zéro pointé.

Eyeliner liquide The Body Shop – 11,50 euros chez The Body Shop

Lire la suite de « À la recherche de l’eyeliner idéal »

J’ai testé… Le gloss Lip injection de Too Faced

Personnellement, j’ai des lèvres assez charnues. Pas au point de ressembler à Kylie Jenner, mais je m’en sors tout de même plutôt bien de ce côté-là. Il n’empêche que le gloss Lip Injection de Too Faced a attisé ma curiosité. Voyons voir si la bête fait réellement gonfler les lèvres…

 

Lip injection extreme Too Faced

Le gloss Lip injection de Too Faced existe en deux formules : basique ou extrême. J’avais déjà essayé la version basique en magasin et je n’avais constaté aucun changement notable sur mes lèvres. C’est pourquoi je me suis dirigée vers le Lip injection extreme, sensé être plus puissant que son homologue. Dans un premier temps, j’ai trouvé le packaging typique de la marque Too Faced absolument craquant. J’aime beaucoup le bouchon doré et les reflets arc-en-ciel sur le tube. Complètement mermaid, si vous voulez mon avis. On regrettera seulement l’aspect plastique cheapos de l’ensemble. Too Faced devrait d’ailleurs songer à s’améliorer sur ce point.

 

Lire la suite de « J’ai testé… Le gloss Lip injection de Too Faced »

Sélection de baumes à lèvres gourmands pour chaque moment de la journée

J’ai une passion pour les baumes à lèvres. Il faut dire que j’ai les lèvres sèches comme le Sahara par une belle après-midi de canicule. De ce fait, j’en mets tout le temps, non stop. Même si vous n’avez pas les mêmes soucis, je pense personnellement qu’un petit coup d’hydratation le matin ne fait pas de mal. Surtout sous un rouge à lèvres mat, particulièrement asséchant. Vous ne savez pas quel baume choisir ? Petit tour d’horizon tout en gourmandise.

 

Nuxe Rêve de miel

Le miel du matin

Été comme hiver, je ne manque jamais d’appliquer une petite couche du Rêve de miel de Nuxe sous mon rouge à lèvres dès le matin. Sa texture est très épaisse. Un peu déroutant les premières fois, on s’y habitue tout de même vite. L’énorme avantage, c’est qu’il a une tenue imparable. Je sens que j’ai encore du baume sur la bouche après le repas de midi. Il protège donc remarquablement les lèvres du froid et de l’air chaud, tout en les nourrissant. J’ai dit adieu aux gerçures le jour où je l’ai adopté. De plus, son odeur de pâtisserie orientale me met en appétit tous les matins et je suis une grande amatrice des parfums gourmands. Le moins reste certainement son prix. N’investissez pas si vous n’en ressentez pas le besoin. Les baumes suivants peuvent aussi très bien s’adapter à une utilisation matinale.

Lire la suite de « Sélection de baumes à lèvres gourmands pour chaque moment de la journée »

Macron VS Le Pen : deux beauty guides pour rester parfait(e) quoiqu’il arrive

Sur Girlyttude, hors de question de se placer en faveur d’un candidat. Je ne prononce pas d’opinion tranchée sur la vie politique dans mes articles. En revanche, je pense qu’en ces temps de marasme démocratique, nous devrions prendre le parti de rire. D’où ces deux petits guides beauté. L’un ou l’autre pourra vous être utile selon les résultats du scrutin du second tour.

 

Emmanuel Macron

Le look France Macron en mode working girl pauvresse

Uberisation de la société, c’est parti. Pour survivre, vous allez devoir multiplier les jobs et vous lever à pas d’heure pour respecter vos horaires de malade. Oubliez votre nettoyant Kandalys, vous n’avez plus les moyens. À la place, on se rabat sur le savon liquide prélevé discretos dans les toilettes de la boîte. Décidément, vous avez bien fait de garder vos pots Lush vides avant ces jours de disette. Bref, une fois votre peau nettoyée, vous passez à l’hydratation. Comme du temps de votre grand-mère, la bonne vieille crème Nivea servira pour toutes les parties de votre corps. OUI, visage compris. Côté maquillage, Dieu merci, Primark et ses cosmétiques à bas coût sont là pour nous sauver. L’enseigne cartonne d’ailleurs, tant les mal sapés sans le sou pullulent, tandis que les quelques rares personnes fortunées du pays se pavanent en jogging Domyos. Le comble du luxe.

beauty guide macron le pen

Lire la suite de « Macron VS Le Pen : deux beauty guides pour rester parfait(e) quoiqu’il arrive »

Je pars en week-end : l’épreuve de la trousse de toilette

Je suis du genre à m’asseoir sur ma valise pour la fermer avant de partir en voyage. Sauf qu’aujourd’hui, je pars simplement en week-end rejoindre ma famille pour Pâques. Et j’ai plein de petits chocolats fragiles dans mes bagages. Du coup, impossible d’embarquer mes deux trousses de toilette XXL habituelles. Ma mission : tout faire entrer dans mon fidèle, mais néanmoins minuscule, trousseau Hello Kitty.

 

trousse de toilette

 

Le maquillage

maquillage

Je serais tentée de prendre tout mon vanity avec. Mais non, bonne résolution ! Je n’ai pas besoin de tout mon bazar. Et il est imposant, le bazar. Difficile de faire un choix… Côté teint, je vais être obligée de garder mon gros poudrier Guerlain. La poudre libre n’est pas négociable pour moi. Par contre, je vais oublier le contouring pendant quelques jours. Ma palette Sleek et mon Hoola Benefit restent à la maison, tant pis, même si ça me déchire le cœur.  Seconde souffrance : abandonner également mon blush Sweetheart Too Faced. Heureusement, j’ai un mini Justify my love de Too Faced pour sauver les apparences. Plus qu’à prendre mon correcteur Kat Von D et j’aurais mes essentiels sous la main.

Lire la suite de « Je pars en week-end : l’épreuve de la trousse de toilette »

La base paupières Shadow Insurance de Too Faced : mon nouvel indispensable

Après avoir utilisé la Primer potion d’Urban Decay pendant plusieurs années, j’ai eu envie de changement et je me suis tournée vers la Shadow Insurance de Too Faced. Et force m’est de constater que je ne rachèterais plus sa concurrente. Pourquoi ?

 

Urban Decay Primer PotionEn premier lieu, le packaging de la Shadow Insurance se révèle beaucoup plus pratique que celui de la Primer Potion. Il est, certes moins joli, mais la prise en main prévaut selon moi. La base paupière d’Urban Decay est équipée d’un applicateur semblable à celui d’un correcteur. Pas très pratique pour puiser au fond du tube. Chez Too Faced, nous disposons d’une pointe stylo, d’où s’échappe le produit lorsque l’on appuie dessus, comme sur les anciennes versions de la Primer Potion. Sauf que ces anciennes versions laissaient s’échapper beaucoup trop de matière à mon goût. C’est pourquoi j’ai eu un peu peur en voyant l’embout de la Shadow Insurance. En réalité, il n’y avait pas de quoi, car une petite pression suffit pour obtenir la mini noisette nécessaire pour couvrir une paupière.

Lire la suite de « La base paupières Shadow Insurance de Too Faced : mon nouvel indispensable »

Mon modeste avis sur l’ouragan Kat Von D

Folie furieuse chez les beauty addicts françaises. La gamme de maquillage de la célèbre tatoueuse Kat von D est enfin disponible chez Sephora depuis le 28 janvier. J’ai été contaminée par l’hystérie collective et j’ai craqué pour les produits les plus populaires : le rouge à lèvres Everlasting liquid et le correcteur Lock it Concealer.

 

Kat von D

Première bonne surprise : la marque de Kat Von D s’avère abordable et ses packagings loin d’être cheaps. Jusque là, seul Urban Decay réussissait cette prouesse. Toutefois, il me tient de rappeler que Kat Von D produit du semi-luxe. La gamme n’a rien à voir avec celles des magasins low-cost comme Adopt ou Kiko. Comptez donc environ 20 euros pour un rouge à lèvres. Pas donné, mais plus à portée de bourse qu’un Dior Addict. Et les packagings valent leurs prix, contrairement à la collection make-up La petite robe noire de Guerlain, par exemple. Les produits pèsent lourds et les flacons sont joliment décorés dans un esprit tattoo, cher à leur créatrice. Personnellement, je n’aime pas trop l’écriture gothique qui me paraît un peu « too much », mais bon si ce n’est que ça, je ne vais pas me plaindre…

Lire la suite de « Mon modeste avis sur l’ouragan Kat Von D »