Ces 4 séries phénomènes dont je me contrefous

Il existe forcément des séries qui vous indiffèrent complètement. Celles-là même que tout le monde adule, mais dont vous ne comprenez pas l’attrait. Personnellement, quatre m’agacent particulièrement. Et je ne pigerais jamais l’engouement pour…

 

Orange is the new black

Orange is the new black

Une histoire de meufs en prison… Déjà, je m’en tamponne le coquillard, mais en plus, je n’ai pas trouvé le visionnage des deux premiers épisodes hyper agréable. Ce qui était sensé être drôle ne m’a pas fait rire et ce qui était sensé m’émouvoir ne m’a pas touchée outre mesure. Et le plus horrible, c’est que lorsque j’émets cette opinion, mon interlocuteur commence à s’étouffer dans sa propre rage. « Boueurf, mais c’est pas possible ! Comment tu fais ? Tu comprends rien ou quoi ? Tu veux que je te fouette avec une botte de poireaux ?! ENFANT DE SATAN ! » Je reconnais cependant qu’Orange is the new black jouit d’une excellente écriture et que les actrices se révèlent particulièrement charismatiques. Mais rien à faire, je n’adhère pas.

Shameless

Je préfère… Shameless US ! Certes, l’intrigue ne prend pas place en prison, sauf dans une petite partie de la saison 4, mais on reste dans le registre du drame sociétal à tendance humoristique, plus ou moins basé sur une histoire vraie. J’ai un petit peu décroché sur les dernières saisons, mais Shameless US contient tous les ingrédients qui, à mon sens, manquent à Orange is the new black. Des personnages complexes, moins caricaturaux, un humour très noir et un fatalisme grinçant.

Lire la suite de « Ces 4 séries phénomènes dont je me contrefous »

Trouver un maillot de bain : mon parcours du combattant

Les beaux jours sont là. Et moi, je me traîne toujours un vieux maillot de bain à fleurs tout râpé et cinq fois trop large depuis que j’ai perdu du poids. Dès janvier, j’ai essayé d’en trouver un nouveau. Gros seins et dos fin ont transformé cette quête en véritable parcours du combattant. Je vous raconte.

 

Maillot de bain
Ma vieille guenille

Il est inenvisageable pour moi de porter un maillot deux pièces. D’une part, parce que je n’ai pas le ventre plat. Beaucoup de filles sont dans le même cas et demeurent fabuleuses en bikini. Personnellement, je n’ai pas tellement envie de dévoiler mon ventre. Chacun fait ce qu’il lui plaît. De plus, j’ai deux cicatrices d’appendicite visibles au flanc gauche et sous le nombril. Et je les trouve très moches. Enfin, j’ai des seins lourds et imposants et je n’aime pas trop me promener en soutien-gorge devant la populace. C’est pourquoi je suis partie à la recherche d’un maillot une pièce.

Lire la suite de « Trouver un maillot de bain : mon parcours du combattant »

Blog en pause ! 

Girlyttude est en pause jusqu’au 7 juin inclus. Je viens de terminer mon mémoire de recherches sur les journalistes au cinéma et j’aimerais, de ce fait, pouvoir consacrer du temps au visionnage des films du Rockyrama challenge. De plus, je travaille au développement d’un site internet consacré à la gastronomie et aux sorties à Lyon.

Mais on se retrouve juste après avec grand plaisir, j’ai déjà hâte 😉

Un bracelet type Fitbit vraiment pas cher : je teste le Veryfit

Vous connaissez le Fitbit ? Il s’agit d’un bracelet connecté qui permet, dans sa version la plus avancée, de mesurer votre activité physique, votre masse musculaire et votre temps de sommeil. Comme j’essaye de m’entretenir un minimum, je m’y suis intéressée. Seulement, dépenser plus de 100€ dans un équipement, alors que je ne suis pas une grande sportive, ne m’enchantait guère. Heureusement, j’ai trouvé une alternative sur Aliexpress : le Veryfit.

 

veryfit-fitbit

Comme le Fitbit, le bracelet Veryfit fonctionne en bluetooth, synchronisé avec une application mobile. Il dispose d’une très bonne autonomie (plus de deux jours sans charge) et est équipé d’un podomètre. Moins perfectionné que son célèbre homologue, il calcule simplement notre nombre de pas et traduit ce chiffre en kilomètres, temps d’activité et calories dépensées. Il peut donc se révéler très utile pour les adeptes du running. Personnellement, ce n’est pas mon cas. Il me convient pourtant parfaitement, car je voulais juste avoir un aperçu de mon activité physique en dehors de mes séances de sport et lors de mes longues promenades. De toute façon, il a beaucoup de mal à détecter les activités autres que la course et la marche. Par exemple, ma séance de fitness matinale dure 30 minutes. Or, mon Veryfit n’enregistre que 10 minutes d’activité, bien que j’ai transpiré au moins six litres d’eau.

Lire la suite de « Un bracelet type Fitbit vraiment pas cher : je teste le Veryfit »

Comment je me suis mise au sport

Longtemps, j’ai rêvé du ventre plat et musclé de Shakira… Comme je n’y arrivais pas, j’ai passé de longues années à faire le yo-yo. Un jour mince, l’autre pas. Il m’a fallu du temps pour réaliser que j’étais plutôt bootylicious comme Beyoncé. Mais la Bee, elle s’entraîne depuis toute petite. En témoignent ses muscles saillants et sa taille dessinée. Irréalisable. Alors, j’ai appris à m’entretenir pour maintenir un bon équilibre. Et je peux vous dire que ce n’était pas gagné. Voici mon histoire. (TOUM, TOUM !)

 

sport

J’ai fait le point

D’abord, j’en suis venue à me dire qu’il fallait que je fasse des efforts et que je me mette au sport. Et ce, alors que je n’en avais JAMAIS fait. Rien, nada. Un peu de natation et de danse peut-être, mais il y a fort longtemps. Vie parfaitement sédentaire. J’ai toujours été potelée du genre Sarah Michelle Gellar dans la première saison de Buffy contre les vampires, mais avec des jambes fines et une taille un peu marquée. Du coup, je ne suis jamais parue en surpoids, bien que je l’ai été à de nombreuses reprises. Cependant, je n’ai pas décidé de me sortir les doigts pour des raisons esthétiques. Non. En réalité, j’ai commencé à avoir mal aux genoux et parfois au dos. Rien de grave, mais ceci était dû à la charge de poids que j’imposais à mon corps faiblard, qui n’avait pas la moindre once de muscle pour supporter tout ça.

Lire la suite de « Comment je me suis mise au sport »

Top 10 des meilleurs épisodes de séries des années 90-2000 à avoir vu dans sa vie

Aujourd’hui, je vous propose une plongée rétro nostalgique dans une époque où internet n’avait pas encore tout à fait pris le pouvoir. Une époque où les US+24 n’existaient pas. Une époque où l’on devait attendre chaque semaine un nouvel épisode de notre série préférée. Petit florilège des meilleurs des meilleurs épisodes de ces années perdues.

 

scrubs

10. Scrubs (05×21) – Mon Dieu déchu (My fallen idol)

Le docteur Cox, mâle virile insensible par excellence, sombre dans l’alcool et le mutisme après avoir perdu quatre patients. L’ensemble du personnel médical va se relayer à son chevet tout au long de l’épisode. Une réflexion touchante et dérangeante sur le métier de médecin, au sein d’une série médicalo-comique que l’on aurait tendance à juger trop vite.

Lire la suite de « Top 10 des meilleurs épisodes de séries des années 90-2000 à avoir vu dans sa vie »

Macron VS Le Pen : deux beauty guides pour rester parfait(e) quoiqu’il arrive

Sur Girlyttude, hors de question de se placer en faveur d’un candidat. Je ne prononce pas d’opinion tranchée sur la vie politique dans mes articles. En revanche, je pense qu’en ces temps de marasme démocratique, nous devrions prendre le parti de rire. D’où ces deux petits guides beauté. L’un ou l’autre pourra vous être utile selon les résultats du scrutin du second tour.

 

Emmanuel Macron

Le look France Macron en mode working girl pauvresse

Uberisation de la société, c’est parti. Pour survivre, vous allez devoir multiplier les jobs et vous lever à pas d’heure pour respecter vos horaires de malade. Oubliez votre nettoyant Kandalys, vous n’avez plus les moyens. À la place, on se rabat sur le savon liquide prélevé discretos dans les toilettes de la boîte. Décidément, vous avez bien fait de garder vos pots Lush vides avant ces jours de disette. Bref, une fois votre peau nettoyée, vous passez à l’hydratation. Comme du temps de votre grand-mère, la bonne vieille crème Nivea servira pour toutes les parties de votre corps. OUI, visage compris. Côté maquillage, Dieu merci, Primark et ses cosmétiques à bas coût sont là pour nous sauver. L’enseigne cartonne d’ailleurs, tant les mal sapés sans le sou pullulent, tandis que les quelques rares personnes fortunées du pays se pavanent en jogging Domyos. Le comble du luxe.

beauty guide macron le pen

Lire la suite de « Macron VS Le Pen : deux beauty guides pour rester parfait(e) quoiqu’il arrive »

Je pars en week-end : l’épreuve de la trousse de toilette

Je suis du genre à m’asseoir sur ma valise pour la fermer avant de partir en voyage. Sauf qu’aujourd’hui, je pars simplement en week-end rejoindre ma famille pour Pâques. Et j’ai plein de petits chocolats fragiles dans mes bagages. Du coup, impossible d’embarquer mes deux trousses de toilette XXL habituelles. Ma mission : tout faire entrer dans mon fidèle, mais néanmoins minuscule, trousseau Hello Kitty.

 

trousse de toilette

 

Le maquillage

maquillage

Je serais tentée de prendre tout mon vanity avec. Mais non, bonne résolution ! Je n’ai pas besoin de tout mon bazar. Et il est imposant, le bazar. Difficile de faire un choix… Côté teint, je vais être obligée de garder mon gros poudrier Guerlain. La poudre libre n’est pas négociable pour moi. Par contre, je vais oublier le contouring pendant quelques jours. Ma palette Sleek et mon Hoola Benefit restent à la maison, tant pis, même si ça me déchire le cœur.  Seconde souffrance : abandonner également mon blush Sweetheart Too Faced. Heureusement, j’ai un mini Justify my love de Too Faced pour sauver les apparences. Plus qu’à prendre mon correcteur Kat Von D et j’aurais mes essentiels sous la main.

Lire la suite de « Je pars en week-end : l’épreuve de la trousse de toilette »

Expectation VS Reality : Quelques idées reçues sur le métier de journaliste

Comme certains le savent sûrement, je termine actuellement mes études de journalisme et je travaille pour le journal Le Progrès à Lyon. Je n’ai donc rien à voir, de près comme de loin, avec Carrie Bradshaw. Au fil de mes expériences, j’ai pu découvrir que certaines choses que l’on s’imagine sur ce métier sont complètement fausses. Je vous en ai compilé quelques unes en image.

Lire la suite de « Expectation VS Reality : Quelques idées reçues sur le métier de journaliste »

[Spécial Japon] ÉNORME dégustation Candy San

Si vous ne connaissez pas Candy San, il s’agit d’un groupe de ressortissants français installé au Japon et spécialisé dans l’import de friandises japonaises. Depuis quelques temps, je rêvais de commander, mais les frais de port en provenance du Japon ne me ravissaient pas des masses. Je ne vous dis pas ma joie, lorsque l’instagrameur Pikatoshiplush et mon collègue journaliste Bastien m’ont proposé une commande à trois. À l’arrivée du colis, on était paré pour une dégustation en bonne et due forme.

 

À notre grande surprise, le colis est arrivé assez vite pour un paquet en provenance d’Asie. En effet, nous n’avons patienté qu’une quinzaine de jours entre le passage de commande et la livraison. Notre panier s’est avéré bien trop lourd pour entrer dans un seul carton. C’est pourquoi nous en avons reçu deux, arrivés en même temps. Nous nous montrons donc très satisfaits sur ce point. Pour ce qui est du prix, forcément, nous avons payé cher : 60 euros au total. Cependant, ce petit voyage gustatif au pays du soleil levant en valait vraiment la chandelle.

 

Côté salé

 

Candy san

Lire la suite de « [Spécial Japon] ÉNORME dégustation Candy San »