Le rainbow highlighter ou la tendance WTF du moment

Jusqu’à récemment, le modèle original américain était sold-out sur Etsy. Si bien qu’il fallait s’inscrire sur liste  d’attente pour espérer obtenir l’un de ces fameux rainbow highlighters. Je ne pouvais pas attendre. J’ai donc commandé un dupe sur Aliexpress. Je vous livre mon avis.

 

Considérant ma passion pour les licornes et les paillettes, j’ai évidemment succombé au charme de l’highlighter arc-en-ciel. J’ai choisi un modèle de la marque Focallure, producteur de make-up low cost asiatique. Leurs produits sont généralement de qualité correcte. Comme je mets assez peu d’highlighter, je me suis dit qu’il valait mieux que j’opte pour cette solution, plutôt que d’investir près de 30 euros, frais de port compris, dans un gadget que je n’utiliserais qu’occasionnellement.

 

Rainbow Highlighter

Lire la suite de « Le rainbow highlighter ou la tendance WTF du moment »

Le jour où j’ai découvert qu’être malade, c’était (vraiment) pas marrant

La semaine dernière, j’ai eu la grippe. De ce fait, je n’avais qu’une envie : rester au fond de mon lit et regarder Buffy contre les vampires en somnolant jusqu’à ce que mort s’en suive #demimesure. Pourtant, je me suis levée le matin et je suis allée bosser. Décidément, la vie d’adulte, c’est carrément chiant.

 

« Môman, je suis balaaaade ! »

Cette phrase, je n’y ai plus droit. Bien sûr, j’ai envoyé un texto à ma mère pour lui dire que j’allais mourir, tant le virus de la grippe était féroce cette année, mais le fait est qu’elle n’y peut rien. Auparavant, elle pouvait faire des miracles. Une simple main posée sur mon front me garantissait au moins deux jours d’école buissonnière et des kilos de coquillettes au jambon à déguster devant Parker Lewis.

Malade

Lire la suite de « Le jour où j’ai découvert qu’être malade, c’était (vraiment) pas marrant »

Une semaine au Festival Lumière à Lyon

Toute la semaine, je vous ferais vivre le Festival Lumière de l’intérieur, au travers de cet article qui sera mis à jour régulièrement. Cette année, le prix Lumière est attribué pour la toute première fois à une femme, Catherine Deneuve. Je me devais de fêter dignement l’événement.

 

 

Festival Lumière

Lundi 10 octobre

13h00 : C’est parti ! On commence très fort par une projection du Dracula de 1931, intégralement restauré. Je suis grave à la bourre pour ma course du jour. En effet, j’ai quatre films à voir dans la journée. Alors, j’avale ma poêlée de poireaux et je cours au ciné en bas de chez moi. Vite, vite, vite !

 

Lire la suite de « Une semaine au Festival Lumière à Lyon »

Ma playlist en questions

J’ai trouvé ce tag musique sur YouTube et je l’ai trouvé fort sympathique. Malheureusement, je n’ai personne à taguer, mais on ne va pas se priver d’un tel plaisir pour autant !

 

Rachid Presque l'amour

Une chanson qui vous donne le sourire.

Presque l’amour de Rachid. Un chef d’œuvre du n’importe quoi. Je crois que les paroles ont été écrites les yeux fermés, en pointant des mots au hasard dans le dictionnaire.

Lire la suite de « Ma playlist en questions »

Retour sur la Birchbox du mois d’août

J’ai bénéficié d’un parrainage qui m’a permis de m’abonner de manière intéressante à la Birchbox. Et au lieu de vous présenter chaque mois la box du moment, je vous parlerai de celle du mois précédent. Ainsi, j’aurais le temps de tester à fond les produits et de vous livrer un avis plus construit.

 

La Birchbox du mois d’août avait pour thème Viva Brazil, J.O oblige. Côté design, la boite s’est avérée très jolie. Couverte de perroquets colorés, elle nous fait rêver à des contrées exotiques. De ce fait, je n’ai pas envie de la jeter mais, en même temps, je me demande bien ce que je vais en faire. Là, on peut se questionner un peu sur la futilité du truc. Cependant, j’avoue que recevoir un joli paquet cadeau comme celui-ci dans sa boite aux lettres, ça booste grave le moral. Bref. Voyons ce que cette box a dans le ventre.

 

brume d'eau de source doux me

Brume d’eau de source Doux me 

En voilà un produit au nom bien pompeux pour un simple brumisateur d’eau. Bien sûr, je m’en servirais dès que j’aurais terminé mes 2 litres de chez Cora (oui, je brumatise en super-marché), mais là, j’ai un peu l’impression qu’on me prend pour un jambon. Sur le shop Birchbox, ce spray coûte 4,50 euros les 50ml. Pour de l’eau de source. Dont on ignore la provenance. Simplement emballée dans un joli packaging à petits pois. De plus, le slogan me fait tout doucement rigoler : « Pure et hydratante ». Évidemment, c’est de l’eau de source ! Ce full-size est donc un flop complet pour ma part.

Lire la suite de « Retour sur la Birchbox du mois d’août »