Barbie, féministe malgré elle

La célèbre poupée de Mattel n’est certes pas un jouet émancipateur pour les petites filles. Les mensurations de Barbie sont scandaleuses et on ne peut pas dire que les dessins animés adaptés de cet univers rose bonbon soient toujours très valorisants pour l’image de la femme. Pourtant, si l’on réfléchit trente secondes, on s’aperçoit rapidement que Barbie n’est pas si méchante que ça.

Alors, doit-on jeter Barbie au bûcher ? Je ne suis pas sûre. La question n’est pas de savoir ce que Barbie est, mais ce que l’on en fait.Les récits servis par Mattel dans ses longs métrages en 3D nous présentent un personnage superficiel qui, malgré la volonté d’accomplir un noble destin, se transformera toujours en poule gloussante à la vue d’une robe bleue en tulle et à paillettes.

 

image
Qui n’a jamais rêvé de vivre dans un tel décor ?

 

Dans les années 90,  l’objectif principal du jeu vidéo Barbie sur NES était de remporter une paire de talons roses dans un décor délicieusement pastel. Aujourd’hui, Barbie évolue. En témoigne la récente collection de poupées aux physiques tous différents, réalistes et variés. Autre éclair de génie : la série « Barbie, life in the dreamhouse ». Cette incroyable parodie décrit Barbie et ses amis comme une bande de nouilles, tous plus tartes les uns que les autres. Si la blonde fatale n’en ressort pas plus intelligente, il n’empêche que les petites filles peuvent y déceler l’ironie et surtout s’identifier au personnage de Shelly, la petite sœur. Bien plus maligne que la moyenne, c’est elle qui, bien souvent, démêle le nœud du problème.

Barbie féministe malgré elle
Oui, Barbie ! Ceci est un livre !

 

Qu’en est-il de nous, enfants des nineties, conditionnées par l’image de la Barbie d’antan, matérialiste et fière de l’être ? Personnellement, j’éprouve un peu de peine face au discours des féministes qui condamnent les idoles d’hier en pointant leurs immondes imperfections machistes. Je reconnais qu’elles ont évidemment raison, mais est-il anti féministe d’aimer le rose, les sirènes et le gloss à la pêche ? Ne faites pas de raccourcis. Ce qui est anti féministe, c’est de penser qu’une personne qui aime le rose, les sirènes et le gloss à la pêche ne s’intéresse forcément qu’aux futilités de la vie et s’avère foncièrement bête. Ou que cette personne possède nécessairement un vagin.

 

image
Les deux héroïnes de mon enfance ❤

 

Quand j’étais petite, j’aimais les sirènes, les pop stars aux cheveux gaufrés et les jolies princesses. J’avais plus de 200 Barbies qui reflétaient ces goûts très certains. Ma plus grande fierté ? Barbie Sissi impératrice. Calquée sur le physique de Romy Schneider, pas sur cette gourde du dessin animé. Ma poupée préférée ? Barbie sirène magique, ma toute première, cadeau de mon père, et le plus vieux souvenir qui vienne à mémoire.

Avoir autant de Barbie n’a pas fait de moi une imbécile. J’ai quatre diplômes et je suis sur le point d’en valider un cinquième. Je n’étais pas non plus une petite fille idiote. Je ne respectais pas les paradigmes des publicités Mattel. Ma princesse Sissi, elle pouvait devenir agent secrète, infiltrée dans un gang de motardes. Ma sirène magique, si je le voulais, elle sauvait des orques et ne s’intéressait pas aux agissements de Ken. Ken qui, en homme au foyer parfait, préparait à manger en attendant que Barbie rentre à la maison.

 

image
Les sœurs Devil, génies du crime organisé

 

Alors oui, Barbie a été conçue pour véhiculer une vision préformatée et réductrice de la femme, c’est incontestable. Ceci dit, elle a exercé des métiers aussi variés que vétérinaire, speakerine, ingénieure en informatique et coiffeuse. Rien ne lui fait honte et son univers peut se révéler cent fois plus riche que ce que les commerciaux ont bien voulu lui attribuer. Avec un peu d’imagination, une Barbie représente des millions de possibilités, bien loin des usages qu’on lui destine. Il suffit de ne pas sous-estimer l’intelligence d’un enfant.

Lily Nelson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s